Camille Perrot

Camille PERROT

LE CASCADEUR QUI RÊVE D'AVENTURES

Amateur de vélo, d’animaux et de jeux vidéo, Camille Perrot est connu de ses camarades de classe pour ses traits d’esprit aussi amusants qu’avisés.

Reconnaissable par son casque de vélo suspendu à l’arrière de son sac à dos, Camille se distingue par son allure élancée. Entre deux cours, il aime bavarder avec ses camarades et s’illustrer par son humour pince-sans-rire. Grand admirateur d’humoristes comme Coluche, Gad Elmaleh ou d’autres stars américaines, Camille sait s’inspirer des plus grands pour affûter ses plaisanteries. Trouvant toujours le mot pour rire, il sait tourner n’importe quelle situation du quotidien à la dérision, comme lorsqu’il s’est cassé le bras en tombant à vélo.

BESOIN D'ÉVASION

Sous son air léger et détendu, Camille cache un côté plus sensible et passionné. Lorsqu’il se retrouve seul chez lui, il aime passer de longs moments sur son ordinateur qu’il a lui-même assemblé. Toujours à la recherche de ce qui rendra son PC plus performant, Camille s’évertue à améliorer son ordinateur pour obtenir une qualité de jeu toujours meilleure. « C’est une passion qui me prend beaucoup de temps et d’argent » dit-il en rigolant. Et cela a son importance ! Car Camille aime jouer à des jeux d’aventure et d’action immersifs. Lorsqu’il joue à Outer Wilds ou à Subnautica, Camille est autant emporté par l’action que par le voyage que lui procure le jeu. Lui qui n’est pas un grand amateur de lecture, se laisse emporter par le récit de ces jeux vidéo et se met à rêver de nouveaux horizons.

Du rêve à la réalité

Les études universitaires ont par ailleurs poussé Camille à quitter la capitale pour venir s’installer dans la région bordelaise. Cette nouvelle vie loin de ses repères ainsi que ses périples en Angleterre et en Italie lui ont donné le goût du voyage et de la découverte. Ses rêves d’aventure et d’évasion commencent ainsi à trouver écho dans le sillon de son vélo. 

Bruit de moteur, cri de bébé, soirée des voisins, Camille n’entend rien de tout ça et pourtant il n’est pas sourd ! C’est simplement grâce à son casque à réduction de bruits qu’il ne quitte presque jamais. Pour lui la musique est une chose sérieuse et rien ne doit percer sa bulle lorsqu’il l’a sur les oreilles.