Lou Deny

Lou DENY

UNE JEANNETTE DEVENUE CHEFTAINE

Habillée de son foulard tressé vert et blanc, Lou parle avec émotions des valeurs du scoutisme qui la suivent depuis son enfance : paix, respect et partage.

Depuis l’âge de 9 ans, Lou expérimente la vie en communauté à travers les camps scouts. Leur but : « Vivre ensemble dans la nature et dans le jeu. » Une journée de camp est rythmée par l’alternance de temps de partage, que ce soit à travers les repas que les bilans quotidiens, et les jeux. Sans oublier, la veillée, qui est un moment privilégié pour les jeunes, comme pour les chef·fes, qui peuvent laisser parler leur imaginaire. Une créativité qui lui vient de ses grands-parents, qui lui ont donné goût pour la nature et l’archéologie. Le meilleur souvenir de Lou c’est le Jamboree, une rencontre scout, qu’elle a faite quand elle était jeune guide (entre 11 et 14 ans). 18 000 jeunes se sont rassemblé·es à Jambville, la « ville des scouts », pour « littéralement, vivre leurs rêves ». En amont, chaque jeune avait envoyé leur souhait qui a été exaucé pendant le camp. Un moment inoubliable pour Lou qui raconte cet événement avec beaucoup d’émotion.

UN ENGAGEMENT DÉCISIF

Il y a deux ans, Lou a fait sa promesse des chef·fes pour devenir cheftaine, celle qui est responsable d’un groupe de jeunes. Un engagement fort qu’elle incarne dans sa vie et qui la définit. « Scout, c’est tous les jours » dit-elle en repensant avec émotion à sa cérémonie. C’est en regardant les jeunes touché·es par son discours avec comme panorama le coucher du soleil que Lou revendique ses valeurs, celles des scouts. Avec sa formation en médiation des sciences, Lou souhaite transmettre son savoir aux jeunes et aux moins jeunes avec bienveillance.

Pour être chez elle, Lou a besoin de confort de la tête aux pieds. Ses chaussons ou « schlapp » (en patois Lorrain) l’accompagnent même lorsqu’elle est en voyage ! Un bout de Lorraine aux pieds, elle retrouve l’ambiance chaleureuse de sa région natale.