Maelle Bouazzouni

Maëlle BOUAZZOUNI

DE LA TAPISSERIE ET DU SANG SUR LES MURS...

 Maëlle est une élève sérieuse, organisée, et amatrice de décoration d’intérieur. Mais sous ses airs d’étudiante exemplaire, se cache une fascination toute particulière pour les tueurs en série.

Sincère, bienveillante et organisée, Maëlle sait mettre ses nombreuses qualités au service de sa promotion. En effet, elle est à la fois déléguée de son master, secrétaire de l’association Dealers de Science, et membre du pôle gestion dans l’organisation de la semaine de culture scientifique et technique 2022. Elle n’a donc pas peur des responsabilités, d’autant plus qu’elle prévoit de travailler dans la gestion de projets dans la communication des sciences.

Une organisation jusqu'en intérieur

Une fois son travail de déléguée terminé, Maëlle s’adonne à la décoration intérieur de maisons et d’appartements à l’aide d’un jeu vidéo bien connu, Les Sims. Bien que cela ne soit pas l’ambition première de ce jeu de gestion, la déléguée s’amuse à créer différentes maisons agencées et décorées en fonction de ses humeurs du moment. Un passe-temps qui pourrait bien devenir un véritable métier : « Je pense que si mes projets en médiation des sciences ne fonctionnent pas, je pourrais toujours devenir décoratrice d’intérieur, étant donné qu’il n’existe pas de diplôme officiel pour le devenir. »

Une autre passion plus sanglante

Mais derrière ses airs d’élève modèle, Maëlle révèle une fascination pour les tueurs en série. Loin d’être une admiratrice, elle est pour autant captivée par ces personnages aux actes sanguinaires. « J’ai vu tous les documentaires et les séries sur Netflix qui parlent de tueurs en série. Ce n’est pas le côté macabre qui m’attire mais plutôt les enquêtes et la psychologie du tueur. » Néanmoins, on espère pour elle qu’elle ne rencontrera jamais ses idoles…

Passionnée d’architecture et de décoration d’intérieur, Maëlle a eu la joie de grandir au milieu des travaux effectués par ses parents dans sa belle maison. Cette lampe d’appoint qui trône fièrement sur une console de son entrée reflète les nombreuses influences culturelles et esthétiques qui alimentent son inspiration.